The Sharks Agency  (projet BD)

couv msjarks red GILTCH.png
couv mauro seul.png

Synopsis

 

La Sharks Agency à tout d’une agence de communication exemplaire.

Une équipe talentueuse, qui a su fidéliser ses partenaires par son professionnalisme. Les entreprises industrielles les plus influentes du 21e siècle font appel à l’agence pour la gestion de leur publicité. Max, Susie et Steve, travaillent chaque jour pour des groupes puissants, mais aux pratiques parfois douteuses en matière d’écologie. A l’heure ou les citoyens prennent de plus en plus conscience de leur impact sur la planète, pourquoi voudrait-on s’allier avec ceux qui tirent les ficelles du capitalisme ?

...« Pour détruire un système, il faut intégrer ce système » tel est le mot d’ordre de Max, la créatrice de l’agence.

 

C’est ainsi que la Sharks Agency se distingue de toute autre entreprise. Sous couverture d’agence de communication, derrière les grands sourires commerciaux et les cartes de visite, se cache une véritable unité d’espionnage et de hacking qui n’a qu’un but : démasquer les entreprises corrompues et court-circuiter les pratiques abusives qui pourraient impacter fortement l’environnement ou l’humain.

 

En parallèle des activités officielles et officieuses de l’agence, Max mène une autre quête plus personnelle : celle de retrouver son jeune frère, avec qui elle a partagé une partie de son enfance. En effet, ils ont tous deux grandi en Amazonie, Dans une micro-société autonome en parfaite harmonie avec la nature. Suite à une violente épidémie (aux origines suspectes) la quasi totalité du groupe fut décimé, et les deux enfants (Max avait alors 13 ans, son frère seulement 2-3 ans) furent séparés et recueillis aux Etats-unis : un foyer pour adolescents pour elle, et son frère fut adopté par une famille américaine. 20 ans plus tard, en utilisant la réputation de l’agence et sa visibilité, Max parvient à retrouver le lien avec lui, mais celui-ci ne se souvient pas d’elle. Joshua intègrera l’agence « pour un stage d’études », où il découvrira peu a peu la vérité sur les motivations profondes de l’agence, et peut être, sur sa propre identité... ?

page 1 base.png
planche A4 S2.png
illu bureau max.png